Comment créer et gérer sa bankroll dans les paris sportifs ?

Qu’est-ce qu’une bankroll ?

La bankroll c’est ta trésorerie, le capital qui te permet de financer tes paris. Tout comme une entreprise ne peut pas fonctionner sans trésorerie sur son compte bancaire, un parieur ne peut pas exercer son activité et vivre des paris sportifs sans capital : sa bankroll.
Tu dois donc acquérir la compétence de gestion de bankroll avant toute chose pour gagner de l’argent !


C’est également une somme d’argent que tu dois considérer comme perdue, tu ne dois jamais jouer de l’argent dont tu as besoin au quotidien pour vivre, une somme que tu peux te permettre de perdre. Sur ce site je t’apprends à gagner aux paris sportifs, mais n’oublie pas que c’est un jeu de pari et jouer comporte des risques. Tu peux perdre ta bankroll (même si en suivant les conseils de ce site tu réduis fortement les risques, puisque notre but est de générer de véritable gains !)


Quelle somme pour bien démarrer dans les paris sportifs ?

Comme nous l’avons vu, tu ne peux pas faire de paris sportif sans argent, tu as besoin d’un capital. Mais à combien doit-il s’élever le montant de ta bankroll ?

Il n’y a pas de réponse universelle à cette question, mais je vais te donner quelques conseils. Le premier critère c’est : combien je veux gagner ?
En suivant le meilleur parieur sportif tu peux réaliser une augmentation de 50 % de ton capital chaque année.
En combinant plusieurs stratégies tu pourras également atteindre 100 % d’augmentation de capital par an : je te montre comment faire dans cet article.

Prenons le cas où tu augmentes ton capital de 50 % par an. Cela veut dire que si tu possèdes une bankroll de 1000 €, à la fin de l’année elle sera à 1500 € tu auras donc gagné 500 € dans l’année. C’est déjà une belle prime.


Le deuxième critère entre en compte pour bien déterminer ta bankroll de départ : dans combien de temps est-ce que tu veux atteindre ton objectif ?

Cela va être déterminant dans ta façon de gérer ton capital, car si la première année tu arrives à 1500 € de capital, tu vas pouvoir augmenter tes mises, pour réaliser une nouvelle fois 50 % d’augmentation, à la fin de la deuxième année tu seras donc à 2250 €.

Je pense que tu as bien compris le principe, donc si tu veux atteindre un gain de 100 € par mois avec cette stratégie dès la première année, ça représente un montant de 1200 € par année, il faut commencer avec une bankroll de 2400 €.

Si tu peux mettre un montant de seulement 1000 € au départ, regardons combien tu possèdes au bout de 5 ans en appliquant ces conseils
Année 1 : 1000 + 50 % de gains = 1500 €
Année 2 : 1500 € + 50 % de gains = 2250 €
Année 3 : 2250 € + 50 % de gains  = 3375 €
Année 4 : 3375 € + 50 % de gains = 5062 €
Année 5 : 5062 € + 50 % de gains = 7594 €

En année 5, on voit donc que tu possèdes 7600 € sur ton compte de paris, et surtout : ce capital te permet de générer 4000 € de bénéfice annuel si tu le souhaites, ça dépasse la prime annuelle de mon travail quand j’étais salarié ! (ou bien tu peux continuer à laisser grossir ta bankroll autant de fois que tu le souhaites). A terme, si tu laisses faire le temps, tu seras à la tête d’une véritable fortune si tu suis bien ces conseils.


Ca c’est dans l’hypothèse où tu déposes une fois 1000 €. Si tu as de l’argent à placer tu peux aussi bien ajouter 100, 200, 400 € de ta poche (ton propre compte) dans ta bankroll chaque mois pour la faire grossir encore plus vite. Il y a donc plusieurs façons de gérer sa bankroll de départ.

Je profite de mon bonus : 100 € offert

Si tu ne possèdes pas 1000 € sur ton compte tu peux démarrer avec moins, ou tu peux rester sur cet article, je vais te donner quelques conseils pour financer tes paris sportifs sans argent.


Par contre, l’erreur à ne pas commettre c’est de démarrer avec 200, 300 € et de vouloir finir l’année à 2000 €. Tu peux gagner 50 à 100 % de capital chaque année en suivant des méthodes bien précises que je t’enseigne sur ce site et en apprenant à gérer ta bankroll. Mais il n’existe pas de méthode miracle pour faire x5 ou x10 chaque année. Investir dans les paris sportifs se font sur le long terme et non chercher à faire le jackpot sur un pari combiné ou une grille de loto foot.


Comment créer sa bankroll ?

Tu te dis peut-être, ok c’est très bien, j’ai calculé la somme qu’il me faudrait, mais je ne l’ai pas. Comment la financer ?

Admettons que tu aies besoin de 1000 € pour démarrer :

Tu peux épargner (100 € le premier de chaque mois par exemple) mais il te faudrait 10 mois avant de pouvoir jouer…
Peut-être as-tu des primes à ton travail ? Pourquoi ne pas profiter d’une de ces primes pour constituer ta bankroll ?
Tu peux aussi faire des heures supplémentaires (à ton travail ou en extra autre part), par exemple 3 heures par semaine à 10 € de l’heure ça te permet d’augmenter ton capital de 135 € par mois. En mettant ces 2 stratégies en place tu réduis donc le temps d’attente à 4 mois.

Ou alors, tu peux également profiter des bonus des bookmakers pour cumuler plus de 800 € de paris offerts pour financer ton activité ! Ca va bien plus vite !


En effet un bookmaker comme unibet, betclic, net bet, parions sport… T’offrent un bonus de bienvenue sur ton premier pari sportif ou sur ton premier dépôt.
Dans cet article, tu trouveras la liste des bookmakers (site de paris sportifs en ligne), la liste des bonus, les meilleures cotes, mais également la meilleure offre de bienvenue de paris sportif en ligne !


Comment gérer sa bankroll ?

La gestion de la bankroll est une étape clef pour vivre des paris sportifs en ligne ! Parmi tous les conseils que tu peux trouver sur ce site, la gestion de bankroll est un des plus pertinents.
Bien gérer sa bankroll permet de vaincre le phénomène et de variance et le tilt. Si tu es un joueur de poker, tu verras que la gestion aux paris sportifs et au poker est similaire.


La variance
Si un bon parieur arrive à avoir un taux de réussite moyen de 80 % sur ses pronostics avec une côte moyenne de 1,5 (c’est très bien comme performance). Sur une année, 365 paris, cela représente 292 paris gagnants (365 x 80 %). Avec une mise de 100 € par pari ça représente 7300 € de bénéfices (43 800 € de gains pour 36 500 € de mises). Je t’annonce des gros chiffres pour illustrer mes propos, mais ne prend pas peur, Rome ne sait pas fait en un jour.
En revanche, avoir 80 % de réussite ne veut pas nécessairement dire gagner 8 paris sur 10 systématiquement. Le bon parieur peut avoir une longue série de 10 défaites suivi de 40 victoires. Ce phénomène arrive souvent et a un effet négatif sur les parieurs. Ca nous fait donc 80 % de réussite. Avec une gestion saine de la bankroll la série de défaite sera compensée par le gain des 40 victoires. En revanche, si le bon pronostiqueur a misé 10 % de sa bankroll sur chaque paris et qu’il commence à perdre, à la fin des 10 défaites il ne lui reste plus rien, il ne peut donc plus parier et il déclare faillite malgré de très belles statistiques. Les séries peuvent être très courtes, ou très longues…

Il y a tout de même des méthodes qui permettent de limiter la variance, comme la technique des bêtes noires que je t’explique dans cet article


Le tilt
C’est lorsque tu perds beaucoup (beaucoup de paris ou une grosse somme), tu vas alors te mettre à jouer n’importe comment pour récupérer tes pertes. Mais ton jugement étant faussé tu vas simplement continuer de perdre, creuser ton déficit. C’est de cette façon que beaucoup de débutants réduisent leur bankroll à 0 en moins d’une semaine.


La martingale
C’est une des méthodes les plus risqué, ne la joue jamais ! Je t’ai fait un article complet sur cette méthode. Mais pour résumer l’idée, ça consiste à parier sur une côte à 2 ou sur un match nul,  et doubler ta mise à chaque pari perdant. Dans la théorie ça fonctionne bien, puisqu’il y a forcément un moment où tu gagnes et où tu récupères l’ensemble de tes pertes. Mais ne te fais pas d’illusion, d’autres joueurs l’ont fait avant toi ! Dans la pratique, 100 % des parieurs ayant adopté cette technique ont fait banqueroute dès la première année… Il n’y a pas de pire façon de gérer sa bankroll …
Si tu souhaites découvrir plus en détail pourquoi cette méthode risqué ne fonctionne pas sur le long terme je t’invite à consulter mon article.

Profiter de 100 € offert pour me lancer sans risque


La gestion de bankroll idéale dans les paris sportifs

En fait il n’y a rien de magique. Si tu adoptes une stratégie qui est gagnante sur le long terme, la gestion de ta bankroll doit te permettre de toujours avoir du capital, ne jamais te retrouver à sec ! Et forcément, si tu as une stratégie qui fonctionne ainsi que du capital, même si tu perds 3, 4, 10 paris tu sais que tu vas pouvoir rejouer pour gagner, récupérer tes pertes et gagner plus d’argent.
En revanche si ta gestion de bankroll  n’est pas bonne, que tu es trop “joueur” et qu’après 10 paris perdant tu n’as plus de cash, tu ne pourras donc pas continuer de parier et récupérer ton argent.

Pour toujours avoir du capital et gagner sur le long terme je te conseille de miser entre 1 % et 3 % de ta bankroll sur chaque paris. Miser plus devient risqué. Mais si tu es très joueur et qu’une fois tu veux parier plus, ne mise jamais plus de 5 % !
Quand j’ai démarré je jouais 3 %, maintenant que ma bankroll a grossis je me contente de miser 1 % par pari.


Je te conseille aussi de rester sur un mode de pari simple et de ne pas partir dans des paris live, des combinés…


Quand faire évoluer tes mises ?

Il y a 2 écoles.
D’un côté ceux qui jouent un pourcentage de leur bankroll à l’instant présent. Mais je ne suis pas fan de cette méthode, car ça veut dire que quand tu perds, ta bankroll diminue, et tu diminues tes mises. C’est donc beaucoup plus compliqué de récupérer tes pertes !

Je fais plutôt partie de ceux qui font un point une fois par an.
Si au début de l’année ma bankroll est de 5000 € je vais miser 1 % par pari (soit 50 €). Et à la fin de l’année, selon le montant de ma bankroll je vais revoir mes mises pour les 12 mois à venir. Par exemple si je suis monté à 7000 € de capital, je vais pouvoir miser 70 € par paris l’année qui suit.
En prime, cette gestion ne me demande pas beaucoup de temps, juste 5 min par an pour ré-ajuster mes mises !


Maintenant il est temps de passer à l’action ! Tu es prêt à parier.  Il ne te reste plus qu’à :

Leave a Reply