Martingale : la meilleure technique pour vivre des paris sportifs ?

La martingale est une stratégie très connues des débutants dans les jeux de hasard, que ce soit sur le marché des paris sportifs, dans tous les sports, toutes les compétitions, tous les championnats (pari foot, au basket, au hockey sur glace, pari hippique), à la roulette, au tierce ou au quinte (paris hippiques disponibles sur genybet ou PMU sport)…. Cette méthode est très dangereuse car sur le papier elle est absolument infaillible, on est prêt à la suivre les yeux fermé et engagé de folles sommes d’argent.
C’est de cette façon je me suis endetté à hauteur de 1000 € à seulement 18 ans alors que je ne travaillais pas encore.


Petite aparté : les casinos en ligne ont mis des systèmes en place, s’ils détectent que tu utilises cette méthode leur régulation des jeux enverra systématiquement des résultats perdants jusqu’à ce que tu fasses banqueroute. Chaque site de casino en est maintenant équipé.


Dans cet article je vais t’expliquer la théorie autour de cette méthode afin que tu puisses la reconnaître et ne pas tomber dans le piège d’un gourou. Ensuite je t’expliquerais pourquoi elle ne fonctionne pas. Enfin je te montrerais comme véritablement gagner de l’argent dans les paris sportifs.


La théorie : LA méthode infaillible pour gagner à coup sûr aux paris sportifs

La promesse du pari sans risque de cette méthode est forte : tu ne perdras plus, tu ne peux que gagner.
Sans plus attendre voici la stratégie : tu mises sur un match, et tant que le match n’est pas gagné tu vas doubler la mise jusqu’à gagner et rembourser toutes tes mises.

Exemple :
Pour cet exemple nous allons prendre des cotes à 2, ça sera plus simple.
Lyon – Bordeaux : bordeaux à une cote de 2 et nous sentons qu’ils ont bien des chances de gagner. Nous misons 10 €. Le pari est perdu ; ce n’est pas grave.
Nous allons cherchons une autre côte de 2, justement cristiano ronaldo marque + real madrid remporte le match, il y a une côte de 2, nous allons miser 20 € sur ce match.
Super ! pari remporté, faisons le bilan.
20 x 2 = 40 € gagné
On enlève 10 € de mise pour le premier match, 20 € pour le deuxième, on se retrouve donc avec 10 € de bénéfice (40 – 30).

Si le deuxième paris avait été perdant on aurait doublé sur un troisième etc… On ne peut donc pas perdre, il y a toujours un moment donné où le pari sera gagnant et nous allons récupérer toutes nos mises et en bonus : le bénéfice initialement prévu.


La pratique : Pourquoi la martingale est en fait la plus mauvaise astuce pour gagner aux paris sportifs

Premièrement, cette méthode est vieille comme le monde. Si elle fonctionnait sur le long terme beaucoup de personnes seraient riches, les sites de paris sportifs auraient fermés.. Que ce soit la fdj, betclic, unibet, netbet, il n’y aurait plus aucun bookmaker pour parier sur le foot, le turf, la nba ou autres événements sportifs (agréés ou hors arjel)
Je comprends, l’idée est séduisante, c’est comme ça que je me suis fait avoir à l’époque…


Parier plus de 5 % de ton capital sur un pari sportif est une très mauvaise idée, tous les meilleurs parieurs sportifs te le diront. Je t’invite à aller voir mon article pour apprendre à gérer tes mises et ta bankroll.


Cette stratégie serait idéale si tu avais un capital illimité pour pouvoir miser autant que tu le souhaites. Mais ce n’est pas le cas. Même le tipster de foot le plus fiable que je connaisse, avec les meilleurs résultats déconseille à sa communauté de mettre en place une martingale sur ses pronostiques, pourtant il gagne souvent.
Pourquoi ?
Car même un tipster professionnel qui vit de ses pronostics sportifs connaît des mauvaises séries. C’est ce qu’on appelle la loi des séries : chaque pronostic sportif est indépendant des autres, tu peux enchaîner 10 défaites avant d’avoir un pronostique gagnant par exemple.


J’aime beaucoup illustrer ça grâce à l’exemple du dé à 6 faces. Dans le cas où on lance 100 fois le dé, il est peu probable que l’on obtienne jamais le nombre 6 n’est-ce pas ? Pourtant que ce soit le premier ou le 100 ème lancé, les probabilités de ne pas obtenir de 6 sont toujours les mêmes : 5 chances sur 6 (83 % de chance d’obtenir un autre chiffre qu’un 6).

Dans l’exemple suivant nous allons voir que dans la martingale appliquée sur nos pronos tu n’as pas 100 essais…

Si tu souhaites apprendre à augmenter ton capital de 50 % par an je t’invite à aller voir l’article en cliquant sur ce lien

Que se passe t-il pour toi en cas de mauvaise série ?
Admettons que tu démarres avec une bankroll de 1000 €, tu décides de débuter avec une mise initiale de 1 % (donc 10 €).
Pari 1 : mise : 10 €, résultat : perdu, il nous reste 990 de bankroll
Pari 2 : mise : 20 €, résultat : perdu, il nous reste 970 de bankroll
Pari 3 : mise : 40 €, résultat : perdu, il nous reste 930 de bankroll
Pari 4 : mise : 80 €, résultat : perdu, il nous reste 850 de bankroll
Pari 5 : mise : 160 €, résultat : perdu, il nous reste 690 de bankroll
Pari 6 : mise : 320 €, résultat : perdu, il nous reste 370 de bankroll

Analysons tout ça :
Au bout de 6 mises perdues tu dois arrêter ta série car tu n’es plus en capacité de doubler ta mise. Tu es donc coincé à 370 € de bankroll, dommage… Tu viens de perdre 630 € et tu ne peux plus rejouer pour que tes pertes soient remboursées
Au delà de ce fait, je t’assure qu’il faut avoir bien du courage pour aller miser 320 € sur le 6 ème pari, surtout en sachant que ça s’arrête là pour toi si le pari ne passe pas. Ta mise maximale est finalement très vite atteint…

La vraie question est la suivante : est-ce que tu peux perdre 6 fois de suite ? Oui bien sûr. Un parieur sportif professionnel qui parie toute l’année pour vivre a lui même parfois des séries de 6 défaites, sur des côtes inférieures à 2. Donc tu penses bien que cette mauvaise série t’arriveras. Je suis même sûr à 100 % avant les 3 premiers mois, à 95 % que ça t’arrivera dans les 8 premiers mois. Et sûr à 100 % que ça t’arrivera avant les 18 premiers mois.

Autre facteur à prendre en compte : Es-tu prêt à risquer 630 € pour gagner seulement 10 € ?

Je t’invite plutôt à découvrir les 4 stratégies qui permettent de gagner 1826 € avec une mise de 100 €. C’est bien plus rentable.


Les variantes

Tu peux créer une infinité de dérivés de la martingale en espérant trouver la méthode gagnante, je vais t’en montrer 2. Mais crois moi, j’ai creusé le sujet pendant 2 ans, avec plus de 3000 matches pour les tester. Le résultat est toujours le même : banqueroute.

La martingale avec des matchs nuls
Avec les matchs nuls la côte moyenne est de 3. Donc nous avons moins besoin d’augmenter nos mises et donc moins de chance de faire banqueroute car la serie de perte doit être plus longue.
Et c’est tout à fait vrai. Par contre la probabilité de match nul est bien plus faible. Donc automatiquement le risque de mauvaise série menant à la banqueroute reste sensiblement le même. Il faudrait exactement une mauvaise série de 9 matchs pour faire banqueroute. Et 9 matchs sur des matchs nuls, une fois de plus, ça arrive fréquemment. Sans parler du fait qu’il suffit d’une seule mauvaise série pour te réduire à néant. Que ce soit aujourd’hui ou dans 3 ans.


C’est exactement ce raisonnement qui m’a amené à me dire ok, si on reprenait les côtes de 2, mais que je misais un plus petit pourcentage de ma bankroll. Après tout si je gagne à chaque fois ça peut être intelligent de miser plus petit pour faire plus de matchs dans une série et donc m’assurer de plus petits gains mais plus petit…


J’ai donc fait des tests. En misant 0,1 % de ma bankroll au départ il me fallait une série de 10 défaites pour être en banqueroute. Je tenais peut-être LA technique ultime pour gagner à coup sûr ?
Je te l’accorde, 10 matchs perdant d’affilés c’est moins fréquent, mais en vérifiant le bilan des meilleurs pronostiqueurs avec les meilleurs taux de réussite (les vrais bilans, pas ceux qui sont truqués) je me suis aperçus que même les meilleurs ont déjà eu des aussi grosses séries de perte.
Puis 0,1 % d’une bankroll de 1000 € ça représente 1 €. Donc prendre tous ces risques pour gagner 1 euro de bénéfice… Encore une fois je t’invite plutôt à regarder l’article qui t’explique comment gagner 1826 € avec une mise de 100 €.


Bon aller, une dernière variante pour la route :
Si on prend des matchs “safes” avec une côte de 1,3 par exemple (avec un favori : victoires de la juventus en Italie, arsenal pour les Anglais, ajax chez les Belges, FC Barcelone en Espagne), c’est peu probable qu’on enchaîne une grosse série de défaite.
C’est certainement la plus mauvaise idée parmi toutes les variantes.(toujours avec une mise de départ de 1 %)

Pari 1 : mise : 10 €, résultat : perdu, il nous reste 990 de bankroll
Pari 2 : mise : 40 €, résultat : perdu, il nous reste 950 de bankroll
Pari 3 : mise : 180 €, résultat : perdu, il nous reste 770 de bankroll
Pari 4 : mise : 770 €, résultat : perdu, il nous reste 0 de bankroll

D’autant plus qu’en faisant tes calculs tu t’apercevras que le pari 1 te fait gagner uniquement 3 € de bénéfices, les 3 suivants te font gagner 1 € de bénéfice ; donc si peu de bénéfices pour une limite de mise si vite atteint… ce n’est pas génial !
Ce n’est pas très intéressant de gagner 1 à 3 € sur une bankroll de 1000 €, puis 4 paris perdants sur des favoris c’est possible.


Comment réellement gagner sa vie avec les paris sportifs ?

Il n’existe aucune méthode qui permet de gagner à coup sûr. En revanche plusieurs méthodes fonctionnent pour gagner ta vie avec les paris sportifs.
Je t’ai déjà rédigé des articles sur ces méthodes pour gagner plus, je t’invite donc à aller les consulter :

Leave a Reply